Bonjour les amis!

champ 9 05 22« Alors ça avance? » C’est ce que l’on me demande souvent à quoi je réponds : « ça prend du temps, plus de temps, comme tout le reste actuellement ». Tout doucement comme le blé qui pousse malgré la période de sécheresse et qui sera remplacé par une pâture, cette dernière étant le terreau des plantations prévues à l’automne. Mais, mais, suspense du permis de construire le bâtiment agricole. Ça traîne pour pleins de raisons. La perspective : tacite accord en septembre ou avant si une réponse m’est apportée.

En attendant, le champ est en conversion bio depuis février, je (re)contacte toutes les entreprises pour être prête à passer les commandes dès que possible. J’oscille entre quelques travaux dans le champ (semailles de trèfle à la volée, échardonnage à la faucille… j’arpente cette terre) et de l’administratif.

Et je m’enracine à Villers-Bocage avant les futurs arbrisseaux. J’ai une chouette maisonnée avant l’autre maisonnée dont les travaux devraient commencer en septembre aussi. Je guette depuis ma terrasse...

 

terrain raymond terasse caravane

 

 

La multiactivité, la situation, m’ont submergée. J’ai bu la tasse devant l’imprévu. J’essaie de me libérer du temps et des soucis dans le but d’arriver à une fin d’été sereine j’espère. Mais c’est la vie, un bazar de montagnes russes, des problèmes en chaîne dont le cerveau formaté d’une ingénieure trouve des solutions.

Et puis j’ai de nombreuses sources d’inspirations, d’apprentissage et d’études qui apportent solutions et évasion. Voici le lien vers mes chaines YouTube (de Colette Pea ou de l'agrotourisme picard) où j’ai compilé des vidéos intéressantes en playlist.

 

Voici aussi mes dernières réflexions qui nous emmènent « dans le même bâteau ». Ce n’est pas pour rien que je vous l’envoie maintenant, avant une échéance importante. Une voix rassemblée à gauche m’enthousiasme et me fait espérer. Chacun ses opinions, le tout est d’en avoir une ou de ne pas se plaindre de sa condition.
J’ai maintenant extrait ce qui me tenait à cœur et j’ai fini ce cycle d’écrits qui m’amènent à moins penser et agir plus avec un esprit d’amélioration et de tolérance, incluant donc ne pas importuner davantage les lecteurs éventuels qui auraient la gentillesse et la curiosité de lire mes élucubrations.

Cependant, j’oscille entre l’action et le laisser-faire, pas facile de garder la foi (oui, je ne parle plus de motivation maintenant, tant elle est mise à l’épreuve). Je suis toujours en recherche de cet équilibre harmonieux, vaste quête qui m’emmène vers la contemplation (du moins en objectif). Ne rien faire, c’est faire quelque chose (et c’est une petite lutte en France d’ailleurs). Et c’est peut être le mieux à faire maintenant. Qui sait ?

 

Enfin, j’espère vous annoncer la date des premières plantations (à faire en novembre), ce qui sera l’occasion d’un petit rassemblement de joyeux planteurs !

 

Je vous abandonne à la quiétude que je vous souhaite ainsi qu’un été sous le signe de la convivialité.

 

PS d'actualité:

"L'homme a mangé la Terre", un "beau" documentaire rétrospectif d'Arte sur l'agriculture, le climat, l'énergie, disponible jusqu'au 28 juillet sur leur plateforme.

* Et des solutions sont là, 100% renouvelables: scénario 2022 negaWatt (qui prend en compte le scénario Afterres 2050 sur le volet agricole et complété d'un negaMat pour les ressources matérielles), un travail sérieux qui donne envie! Et aussi, le Plan de Transformation de l'Economie Française, proposé par le Shift Project pour les pro-technologie nucléaire...

 

PS à toutes fins utiles:

On passe par mon cousin pour la construction de la maison à Villers-Bocage (c'est de la construction clos-couvert, fini, sur-mesure...). Voici ses coordonnées si vous avez des projets vous-mêmes ou vos proches (Hauts-de-France, Normandie, Ile-de-France). N'hésitez pas à venir de ma part!

signature jeremie