Bonjour printanier,

Je suis en avance, j'en conviens, mais c'est un constat: un printemps précoce, un hiver tempétueux, dérèglement qui s'accélère comme tout. Et pour continuer dans ces réflexions sur le temps qu'il fait et le temps qui passe, je vous ai concocté un nouveau texte ici.

Je suis en retard aussi, un retard relatif sur mon projet qui est l'objet principal de cette newsletter. "Relatif" car tout dépend des ambitions et objectifs qu'on se donne et je les ai revu à la baisse. Je m'adapte et mon but est de pouvoir planter un jour prochain, étape par étape, faire un puits de carbone à mon échelle, selon mes moyens. Voir les fruits sera la cerise sur la gâteau. Et il y en aura, j'espère, de belles Bigarreaux!
Encore une dernière étape administrative avant d'être sûre de la faisabilité: le dépôt d'un permis de construire un petit hangar-serre de 200 m² afin de récupérer l'eau de pluie pour irriguer la framboiseraie principalement (car sans eau aujourd'hui et encore plus demain, pas de chance de vie pour ces plantes).

La patience est de mise et tout arrive avec engagement et confiance. Ainsi j'ai pu créer la structure juridique ce 1er février (une entreprise individuelle) afin d'obtenir le sésame: le numéro SIRET agricole! Eh oui, il y avait quand même une grosse bonne nouvelle ici; ce n'est pas uniquement pour le plaisir de vous écrire.
Certification bio lancée avec Ecocert, les terres sont donc aujourd'hui en conversion (cette période dure 3 ans).
J'espère commencer à aménager et planter cet été/automne après que le blé qui pousse doucement soit moissonné pour en conserver la paille.
Cependant, entre la construction de la maison à Villers, une vie mi-nomade entre la caravane à Villers et les parents à Doullens, le travail à Amiens et le reste un peu partout, mon leitmotiv et "on verra". Un œil sur le présent, un fil rouge qui emmène l'autre œil vers l'avenir: mon strabisme divergent est aussi dans la tête, joyeux bazar au jour le jour.

Et je saisis l'opportunité de rejoindre un chéri au Sénégal ce mois de mars si l'évasion est permise... Suspens...

Vous accédez actuellement à mon site internet mis à jour en ce début d'année. Il permet de présenter ce que j'ai dans la tête pour que ce soit plus clair (l'arboriculture, le guide-nature) et puis de concentrer proprement tous mes écrits (anciennes et nouvelles newsletters, les réflexions, les écrits de voyage).
Mon site sert aussi à retrouver les plateformes que j'utilise (chaîne YouTube, Tripadvisor, Google guide), me localiser et me contacter facilement (page "contact").

Bonne navigation pour les curieux!

 

PS sur le thème "énergie et climat":
* Je vous mets le lien vers le site de l'ADEME présentant 4 scénarios de futurs possibles, 4 sociétés possibles pour 2050: https://transitions2050.ademe.fr
Il y a aussi le scénario négaWatt 2022 et le rapport RTE (ex-EDF) qui sont des lectures prospectives montrant les choix possibles qui nous engagent pour les décennies à venir.
* Vous avez peut être vu ça, mais au cas où: https://www.greenpeace.fr/stop-pub-fossiles/#en-savoir-plus. Il semble que le droit/les lois soit un levier pour des actions réelles (cf. "l'affaire du siècle"), même si c'est long alors...