Salut à tous,

panneau permis construire (1)Patience récompensée, cap conservé, ambition adaptée.
La phase administrative touche à sa fin ! Le mois d’août m’a réservé de bonnes surprises avec notamment l’accord sur le permis de construire le bâtiment agricole (un petit hangar). Voici mon panneau, mis en place pour respecter le délai de recours des tiers. Mi-octobre, le permis sera définitif et l’aménagement avec construction peut commencer.
Voilà la théorie ! Dans la pratique, la première étape est de faire un accès carrossable à cette parcelle et terrasser certains endroits (préparation pour la cuve de récupération d’eaux de pluie, fossés à creuser et un tuyau à enterrer). Pour le petit hangar, rien ne presse. Les framboisiers, ce sera pour l’automne prochain. Par contre pour cette Sainte Catherine, je prévois les haies bocagères et la mini-forêt, car tout bois prend racine !
C’est mon seul objectif, planter ces arbres, après le déluge peut arriver, tout le reste sera du bonus dans ma tête.

 

Pour faire le lien avec la newsletter précédente, qui a pu être prise pour un découragement, il ne s’agit pas de baisser les bras et d’abandonner (même si cela m’a et me traverse l’esprit forcément). Le sens de « l’oscillation » et les doutes à agir au profit d’un « ne rien faire » signifiait que dans nos courses aux solutions, parfois ne rien faire ou renoncer est encore la meilleure (je ne parle pas de paralysie par la peur mais un non-agir réfléchi). Faire pour faire me semble absurde, faire pour solutionner me semble illusoire, faire pour essayer me semble une voix du milieu à tenter en s’adaptant à un contexte imprévisible et incertain (le cumul d’études ne nous éclaire pas davantage que l’intuition d’une catastrophe sourde et profonde). Alors forcément, ce contexte façonne le mouvement engagé et j’oscille. Néanmoins, comme un petit optimiste dans les vagues, j’oscille et maintiens le cap. La destination est belle, le voyage intéressant.

Étape par étape et la prochaine sur laquelle j’aurai besoin d’aide est la plantation des haies et mini-forêt, prévue le samedi 3 ou dimanche 4 décembre 2022. Alors avis aux volontaires qui veulent mettre les mains dans la terre ! Faites moi savoir si cela vous intéresse svp. Cela n’engage à rien, pas de pression. Il s’agit de limiter aux intéressés l’envoi d’un prochain mail d’infos pratiques (où, quand, comment se fera cette plantation). Suite à cette réception vous pourrez me dire si vous souhaitez venir afin que j’organise au mieux ce petit événement symbolique et convivial.

Voici quelques photos du printemps-été au champ, avec le blé qui a donné du 45 quintaux/ha environ sans traitement, conversion oblige; une moisson qui a donnée 12 ballots bien « rangés » grâce à un travail d’équipe des plus efficaces (merci aux ptits bras de ma sœur Amélie et au 4x4 de mon beau-frère Olivier ainsi qu’aux spécialistes du système D que sont mes parents pour le bâchage); un semis de trèfle printanier qui a pris malgré le manque d’eau et augure la pâture à venir et tout le reste ! 

2022 06 17 (1) 2022 06 17 (4) 2022 07 25 (veille moisson) (2) ballots paille (4)

 

Côté perso, l’année 2022 est tumultueuse et j’espère une fin d’année qui se tasse (relativement…et je ne vais pas faire ici la longue liste) afin d’être davantage disponible. J’en ai de bonnes perspectives même si tout cela prend plus de temps que prévu (je crois que c’est général et je m’estime chanceuse). Merci pour les visites chez Esmeralda (mention spéciale pour Lucile et sa faculté d’adaptation à l’inconfort qui me surprend toujours, tranchant avec son côté classe) et le soutien (les proches se reconnaîtront! Et je vous embrasse). Je me rends bien compte des regards de pitié ou d’amusement sur ma petite caravane spartiate mais c’est la belle vie pour moi.

caravane auventDans tous les cas, vous y êtes bienvenus pour un thé en terrasse sous un auvent protecteur. Qui a dit spartiate ?! Une rencontre à Amiens est aussi possible pour ceux qui souhaitent visiter cette jolie ville ou qui y passent.
Je suis toujours prof deux jours par semaine, au campus Unilasalle (en général les mardis et mercredis) et surtout dans un bureau donc assez disponible. En effet, stop aux idées reçues, surtout en cette période de rentrée : je suis peu impactée par les vacances (le département où je bosse formant en apprentissage) et rarement face aux élèves, le boulot consistant en beaucoup d’autres choses (préparation des cours, choix et organisation de ceux-ci, visites des apprentis, oraux, etc, etc).
Et à la fin du mois, je serai aussi étudiante car c’est génial d’apprendre, en l’occurrence la botanique de terrain… de belles perspectives !

C’est parfois compliqué d’être simple mais je m’accroche encore à l’idée.

 

Des bisous chaleureux picards d’ici à se voir ou s’écrire.

 

PS sur d'autres sujets:

* Ceux pour qui la rentrée rime avec bonnes résolutions, pourquoi ne pas tenter des Ateliers 2 tonnes ou autres Fresque du Climat afin de passer à l’action !?

* Pour ceux qui sont tentés par une nouvelle vie rurale, veulent savoir ce qu'il s'en dit, voici un guide gratuit pour vous: https://www.colibris-laboutique.org/accueil/820-fiche-nfizr.html

* Envie d’évasion ? Vous pouvez vous rendre sur mes récits de voyages où j’ai écrit de nouvelles choses

* Pour les lecteurs, je vous partage mon exemplaire (en .epub mais facilement convertible en .pdf) de ce livre court, co-écrit par Cynthia Fleury, philosophe et psychanalyste, une tête à deux cerveaux pour casser nos barrières, pour réinventer les Lumières?